Attention

En cas d’apparition aiguë de symptômes inhabituels tels qu’un essoufflement sévère, des douleurs thoraciques, des étourdissements ou de la confusion, veuillez demander de l’aide, par exemple en appelant le numéro d’urgence 144 (Suisse).

Ces exercices peuvent aider en cas d' essoufflement et de manque de souffle.

Lèvres pincées

La technique à lèvres pincées est utile lorsqu’il est difficile d’inspirer profondément, ainsi qu'en cas d'essoufflement, de faim d'air, de manque de souffle ou lorsque la respiration est plus rapide que d'habitude.

La technique à lèvres pincées apporte un soulagement à plusieurs égards : elle calme la respiration et maintient les bronches ouvertes plus longtemps, ce qui améliore l'expiration. La respiration devient plus lente, plus calme et plus détendue et l'inspiration profonde réussi mieux. Le besoin d'air est satisfait et l'anxiété peut être maîtrisée.

Pratiquée régulièrement, la respiration à lèvres pincées peut avoir un effet préventif et conduire à ce que l'essoufflement soit moins fréquent.

 

Voici comment cela fonctionne :

  • Respirez calmement, par le nez, si possible.
  • Pincez les lèvres comme si vous vouliez souffler une bougie soigneusement.
  • Laissez l'air s'écouler uniformément à travers le petit espace entre les lèvres légèrement ouvertes. Assurez-vous que vous expirez au moins deux fois plus longtemps que vous n’inspirez.
  • Ne forcez pas une vidange complète des poumons.
  • Répétez cette technique aussi souvent que vous le souhaitez.

 

Veuillez trouver ici un PDF (en allemand, la traduction en FR suit) sur la technique à lèvres pincées avec des instructions et des illustrations. 

Ici vous pouvez voir des vidéos à propos de la respiration à lèvres pincées : 

soH - Positions de soulagements et respiration avec lèvre pincées 

Ligue Pulmonaire Suisse: Souffler avec les lèvres, ça soulage. Sais-tu comment faire?

Altea Illu Lippenbremse

Positions corporelles facilitant la respiration

Les positions respiratoires sont utiles si vous respirez plus vite que d'habitude ou si vous ressentez une faim d'air. Elles peuvent vous aider également si vous avez du mal à prendre des respirations profondes ou si vous vous sentez épuisé.

En particulier, le fait de reposer les bras calme et allège la respiration dans toutes les positions du corps qui facilitent la respiration. Ceci pour deux raisons : Premièrement, parce que le fait de reposer les bras réduit le poids de la ceinture scapulaire et, deuxièmement, parce que cela améliore l'aide des muscles de soutien respiratoire pendant l'inspiration.

L'application simultanée des lèvres pincées favorise ultérieurement l'apaisement de la respiration.

La règle suivante s'applique à toutes les positions corporelles permettant de soulager la respiration: inspirez lentement et profondément par le nez et expirez lentement à lèvres pincées. Restez dans cette position jusqu'à ce que votre respiration s'apaise.

Les exercices peuvent être effectués en position assise ou debout.

Assis :

  • Position «du cocher»
  • Assis à la table

Debout :

  • Position «du gardien de but»
  • En appui contre le mur
  • En appui sur une balustrade ou un meuble

Veuillez trouver des instructions illustrées pour les différents exercices dans le PDF.
Dans une courte vidéo Youtube l'équipe de physio du Bürgerspital Solothurn montre et explique les différents excercices pour faciliter le travail respiratoire (en allemand).

 

Exercices de respiration

Des exercices de respiration ciblés peuvent aider en cas d'agitation intérieure ou dans des situations stressantes. Ils assurent une meilleure ventilation des poumons et vous procurent paix intérieure et bien-être.

Choisissez une pièce bien ventilée pour vous entraîner à respirer ou mieux encore : allez dehors. Dans la mesure du possible, inspirez lentement par le nez et laissez échapper l’air par le nez de manière détendue et automatique (ou à lèvres pincées).

Ne vous entraînez pas avec l'estomac plein.

Au début, effectuez les exercices tranquillement au moins une fois par jour pendant deux semaines. Après cette phase d'entraînement initiale, vous pouvez intégrer les exercices de respiration dans votre vie quotidienne et les utiliser à tout moment dans les situations de stress.

 

Les 3 exercices de respiration en un coup d'œil :

  • La respiration en trois temps - crée un réservoir d'énergie vitale fraîche dans le corps.
  • L'ouverture de la poitrine - vous permet de vous reposer et de vous détendre.
  • Le changement de respiration - est bon pour les poumons et la circulation, et convient également pour l'inflammation des voies respiratoires, la toux, l'accumulation de mucus, ainsi que l'oppression dans la zone de la poitrine.

 

Veuillez trouverez ici un PDF (en allemand, la version FR suit) contenant des instructions et des illustrations pour les exercices de respiration.

Altea Illustration Atmung

Exercice «déboucher le nez»

Aide en cas d'essoufflement et de respiration buccale

Ne faites pas l'exercice «déboucher le nez» si vous avez une maladie infectieuse (ex. grippe, fièvre, rhume)! Veuillez demander un médecin s'il existe d'autres contre-indications pour cet exercice.

La respiration nasale est la seule façon correcte de respirer selon la théorie du Dr. Buteyko. Elle humidifie et réchauffe l'air respiré, ce qui détend et protège le tissu pulmonaire. Le nez nettoie et désinfecte l'air et le flux d'air atteint davantage de parties des poumons.
Pour que la respiration nasale soit possible, le nez doit être libre - et pour cela il y a l'exercice «déboucher le nez».

Respirez toujours par le nez pendant l'exercice «déboucher le nez»! Répétez chaque étape six fois.

  • Déplacez lentement la tête d'avant en arrière
  • Inspirez en reculant, expirez en avançant.
  • Après une respiration normale: pincez votre nez, inclinez votre tête en arrière et en avant 3 fois ; puis inspirez et expirez lentement par le nez.
  • Après une respiration normale: pincez votre nez et soufflez doucement dedans, sans laisser échapper d'air ; puis inspirez et expirez lentement par le nez.

Veuillez trouverez ici un PDF contenant des informations détaillées et des instructions d'exercices.
Veuillez trouverez ici une vidéo Youtube du Dr. Weiss sur le thème «La respiration buccale permanente et ses conséquences» (en allemand).

Altea Illustration Ausatmen (1)

Cycle de respiration active

Le cycle de respiration active aide à lutter contre la toux sèche et la toux irritable. Cependant, l'exercice est également utilisé pour la prise de conscience et l'entraînement de la respiration. Le cycle de respiration active améliore la ventilation de vos poumons et libère doucement les sécrétions pour que vous puissiez les cracher. En outre, l'exercice peut réduire les quintes de toux qui consomment beaucoup d'énergie.

Répétez le cycle de respiration active en trois étapes plusieurs fois par jour pendant environ 10 minutes. Les positions appropriées pour cela sont la position assise et la position couchée sur le côté ou sur le ventre. La position couchée sur le dos ne convient pas, car les zones pulmonaires inférieures sont mal ventilées dans cette position.

Le cycle de la respiration active se déroule en trois étapes :

  • Étape 1 : Contrôler la respiration, percevoir la respiration
  • Étape 2 : approfondir la respiration
  • Étape 3 : «Huffing»/ (expectorer)

Veuillez trouverez ici un PDF contenant des informations détaillées sur le cycle de respiration active. Veuillez trouverez ici une vidéo montrant le cycle de respiration active (en anglais). Veuillez
trouver ici une vidéo expliquant le «Huffing» (en néerlandais).

Dans une courte vidéo, l'équipe de Physio du Bürgerspital Solothurn montre et explique (en différentes langues: français, italien, espagnol, ...) Exercice de respiration pour la prise de conscience et l'approfondissement de la respiration.

Respiration diaphragmatique lente

En cas d'agitation, de palpitations, d'anxiété ou de panique, la respiration diaphragmatique lente calme le système nerveux en activant le système nerveux parasympathique. C'est le nerf du système nerveux autonome responsable du calme et de la sérénité.

En outre, la respiration diaphragmatique soutient le cœur dans son activité et le soulage en ralentissant le pouls.

Dans un état d'excitation et de stress, nous respirons généralement trop. Ce faisant, nous perdons trop de dioxyde de carbone, un gaz important. Tous les muscles se tendent et nous nous retrouvons en situation de stress et d'essoufflement. Si nous nous exerçons à bouger le diaphragme lentement et régulièrement, nous obtenons un apport optimal en oxygène.

Veuillez trouver ici un PDF contenant des informations détaillées et des exercices sur la respiration diaphragmatique.

Altea Illustration Zwerchfell Online (1)

Avez-vous un conseil?

Si vous connaissez d’autres conseils et techniques qui pourraient aider d’autres personnes touchées, nous sommes heureux de recevoir votre message via le formulaire de contact.