Impact sur la société

Le Long COVID ne concerne pas seulement la médecine et la science, mais toutes les sphères de la société. Ici vous trouvez un bref aperçu de l'état des choses et des questions ouvertes dans les domaines connexes.

Droit

Il n'y a pas encore de diagnostic et de classification officiels pour le Long COVID. Un diagnostic est important pour de nombreux aspects juridiques tels que les crédits de coûts ou les certificats d'incapacité de travail. Un autre facteur décisif est de savoir si le Long COVID sera reconnu comme une maladie professionnelle. Si le Long COVID est reconnu comme une maladie professionnelle, les prestations sont bien meilleures que celles fournies par l'indemnité journalière de maladie ou l'assurance invalidité. Pour un aperçu des questions juridiques, veuillez vous référer à l'Association Verband Covid Langzeitfolgen(en allemand).

Politique

Dans la politique suisse, le thème du Long COVID est présent avec diverses propositions. La Commission de la Sécurité Sociale et de la Santé Publique (CSSS-N) a chargé le Conseil fédéral de fournir des ressources financières suffisantes pour la recherche sur le Long COVID. Une motion correspondante a été adoptée à la mi-juin 2021.

Le Conseil des Etats a approuvé le postulat «Garantir aux personnes atteintes du Long COVID un traitement et une réadaptation appropriés». Le Conseil fédéral doit maintenant présenter un rapport sur l'état des soins de santé pour les patients souffrant des conséquences à long terme d'une infection au COVID-19 et sur la manière dont le traitement peut être financé.

Société

L'impact sur la société de Long COVID ne peut être que vaguement estimé aujourd'hui. Ceci est dû au manque de clarté de la situation et de la définition des données: selon l'étude et la population examinée, la proportion de ceux qui développent des symptômes à long terme après une infection par le Sars-CoV-2 varie entre 4% et plus de 50%. Une étude menée à Zurich a montré qu'environ un quart des patients n'avaient pas complètement récupéré six mois après l'infection, et qu'environ 10 % d'entre eux étaient encore gravement limités dans leur vie quotidienne.

Il est clair que plus le nombre de personnes touchées est élevé, plus les effets sont perceptibles à tous les niveaux de la société : les personnes concernées sont absentes des familles, des associations et du lieu de travail. Il y a un risque qu'ils se sentent incompris et déprimés. Ils ont besoin de soins, de nouvelles formes de thérapie et de soutien pour retrouver leur vie quotidienne. Cela représente un défi pour eux, leur environnement et la société dans son ensemble.

Médecine et sciences

Jusqu'à présent, il y avait peu de connaissances scientifiques sur le Long COVID. Altea s'est donc fixé pour objectif d’encourager l'échange entre les personnes concernées, les scientifiques et les thérapeutes afin d'acquérir des connaissances sur ce nouveau syndrome. Dans notre Vademecum, vous trouverez des informations actualisées en permanence, vérifiées par des personnes concernées, des scientifiques et des thérapeutes. Dans l'Annuaire, nous mentionnons les consultations et thérapies spécialisées.